Buste Jules Dupré

Buste Jules Dupré

Ce monument a été réalisé dans un style néo-classique, par le gendre de Jules Dupré, l'architecte Scellier de Gisors.

Le buste en bronze, couleur de Sienne, a été exécuté par le scuplteur Laurent-Honoré Marqueste, le marbre original étant conservé au musée d'art et d'histoire Louis Senlecq.

Situé à l'angle de la rue Mellet et de la place du Pâtis, il est inauguré le dimanche 7 août 1894, soit cinq ans après le décès de l'artiste.

Un peu à l'arrière-plan de la stèle se trouvait l'atelier du peintre, qui sera démoli vers 1900 par son gendre.

Le buste initial en bronze, a été volé par les Allemands, en janvier 1942, pour être fondu.

Jules Dupré (1811 - 1889)

Célèbre peintre paysagiste du 19e siècle, fondateur de l'Ecole du paysage français moderne, Jules Dupré est issu d'une vieille famille de L'Isle-Adam. Il voit le jour à Nantes le 5 avril 1811 dans la famille de sa mère.

En 1815, son père, François Dupré, propriétaire de manufactures de faïence à Creil et à Saint-Yrieix-la-Perche, dans le canton de Limoges, ouvre une nouvelle fabrique de porcelaine à Parmain. Dès l'âge de 15 ans, Jules décore des assiettes en s'inspirant de la flore de la région.

François Dupré, appelé à la direction d'une manufacture de porcelaine à Limoges y emmène sa famille. Là, Jules apprend au contact de son père toutes les techniques de fabrication de la porcelaine et de décor des assiettes mais il est attiré par la peinture d'après nature.

C'est ainsi qu'il s'inscrit à l'école des Beaux-arts de Paris. Pour compléter sa formation, il prend des cours dans l'atelier de Jean-Michel Diéboldt dont l'œuvre se situe entre David, Géricault et Delacroix.

Jules Dupré se lie à l'école de Barbizon : Cabat, Paul Huet, Troyon, Flers et Théodore Rousseau avec lequel il effectue de nombreux voyages en France à la recherche de paysages champêtres. À 20 ans il est retenu au Salon.

En 1831, il expose « une Vue de L'Isle-Adam » et « une Cour de ferme ». Il rencontre Lord Graves, qui lui fait découvrir les paysages de l'Angleterre.

En 1833, les bords de l'Oise et la vallée de Montmorency l'inspirent. En 1835, le Salon le consacre.

En 1841, il s'installe avec Rousseau à Montsoult. Possédant un peu d'argent, en octobre 1845, il loue à L'Isle-Adam un atelier en face de l'église, à l'angle de la Grande Rue.

En 1847, il est fait chevalier de la Légion d'honneur, ce qui entraîne une brouille avec son ami Rousseau.

En 1860, il épouse à Champagne-sur-Oise Stéphanie-Augustine Moreau, fille d'un architecte.

En 1870, Jules Dupré est promu officier de la Légion d'honneur. Deux ans plus tard, il achète à L'Isle-Adam, à proximité de la place du Pâtis, une maison assez grande pour recevoir ses amis : Corot, Daubigny, Rousseau, Boulard, Geoffroy-Dechaume, Daumier. Il y fait aménager un grand atelier dans les combles, d'où il a une vue imprenable sur l'Oise.

L'Exposition universelle de 1889 consacre l'œuvre de Jules Dupré. Atteint de la maladie de la « pierre », il doit être opéré. Mais il ne se remet pas de cette intervention et meurt à L'Isle-Adam le 6 octobre 1889 où il sera inhumé.

Le 30 juin 1890, son atelier est vendu. En juillet 1894, la commune de L'Isle-Adam, les admirateurs et les amis du peintre lui font ériger un monument commémoratif à l'angle de la rue Mellet et de la place du Pâtis. 

La maison de Jules Dupré sera détruite vers 1900. Une rue de L'Isle-Adam qui aboutit à l'Oise, sujet d'inspiration de quelques unes de ses œuvres, porte aujourd'hui son nom.

Le musée d'art et d'histoire Louis-Senlecq de L'Isle-Adam conserve plusieurs toiles de cet artiste mondialement connu.

En effet de nombreux musées français, mais aussi de grands musées internationaux, comme l'Ermitage à Saint-Pétersbourg, exposent ses œuvres.

Une opération exceptionnelle au Musée d'art et d'histoire Louis Senlecq en 2011

À l'instar du Louvre avec l'opération « Cranach », la Ville de L'Isle-Adam a lancé une campagne de mécénat de grande envergure pour acquérir le chef- d'œuvre de Jules Dupré " Environs de Southampton ".

L'enthousiasme déclenché par ce projet a permis de réunir en quelques mois la totalité de la somme : 400 000€.

C'est grâce au soutien exceptionnel du Ministère de la Culture (Fonds du Patrimoine), de la D.R.A.C Ile-de-France et du Conseil régional d'Ile-de-France (Fonds Régional d'Acquisition pour les Musées), de la mobilisation extraordinaire de nombreux donateurs privés ainsi que de l'appui spontané et très généreux de sociétés mécènes : Spie, Eiffage, Thalès, Caisse d'Epargne Ile-de-France, Sogeres, que ce tableau remarquable viendra enrichir la collection Jules Dupré du musée, 3e collection d'œuvres de cet artiste après le Louvre et le musée des beaux-arts de Reims.

Petite histoire de ce tableau remarquable

« Environs de Southampton », huile sur toile peinte en 1835, est considérée comme le chef-d'œuvre de la période anglaise du peintre Jules Dupré qui, après avoir voyagé en Angleterre et sillonné la France, s'installe à L'Isle-Adam en 1845.

Ce tableau enthousiasma Delacroix, sans doute par le spectaculaire effet de soleil sur le groupe de chevaux rendus nerveux par l'orage qui approche à travers le ciel immense et plombé.

La qualité exceptionnelle de ce tableau, ses dimensions spectaculaires (115 x 184 cm) et son très bon état de conservation en font désormais l'œuvre majeure du musée d'art et d'histoire Louis Senlecq.

Demeuré jusqu'à présent en mains privées, « Environs de Southampton » n'a été exposé au public qu'une seule fois, à l'occasion de la grande exposition rétrospective consacrée à l'artiste organisée par le musée en 2007.

Buste Jules Dupré éclairé

Coordonnées
Buste Jules Dupré
Rue Meller
95290
L'Isle-Adam
Emplacement : 
Buste Jules Dupré
Rue Meller
95290 L'Isle-Adam

Hôtel de Ville

45 Grande Rue
95290 L'Isle-Adam
Tél. 01 34 08 19 19

Horaires d'ouverture :
Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30
Le vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h
Le samedi de 8h30 à 12h

Le Castelrose

Mairie-annexe - Services administratifs

1 avenue de Paris
95290 L'Isle-Adam
Tél. 01 34 08 19 07

Horaires d'ouverture : 
Lundi, mardi, mercredi, jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30
Le vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h
Le samedi de 8h30 à 11h30 (état-civil, passeport et CNI)

  Ville fleurieLes plus beaux détours de FranceCharte du Bien Vieillir en Val d'Oise

randomness